Home Échanges de cryptomonnaies La SEC envisage de ne pas faire appel de la décision concernant Ripple, signalant une possible résolution du litige.

La SEC envisage de ne pas faire appel de la décision concernant Ripple, signalant une possible résolution du litige.

Ripple ruling

Dans un développement marquant pour l’industrie des cryptomonnaies, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis semble sur le point de renoncer à faire appel d’un récent jugement partiel favorable à Ripple Labs dans le cadre du procès en cours Ripple contre SEC. Cette décision, rapportée par plusieurs sources au sein de la communauté crypto, marque une manœuvre stratégique de la part de la SEC pour éviter une escalade supplémentaire du litige vers les tribunaux supérieurs.

Le procès, qui est devenu un point focal dans le paysage réglementaire, a attiré l’attention après la décision récente du juge Analisa Torres qui a partiellement donné raison à Ripple Labs. Cette décision a suscité des spéculations sur les prochaines étapes de la SEC, en particulier concernant la phase des réparations attendue d’ici la fin de l’été 2024. Les analystes prévoient que la décision de la SEC de ne pas faire appel pourrait avoir des implications profondes pour Ripple et sa cryptomonnaie native, le XRP.

Kristina Littman, ancienne responsable de l’unité Cyber de l’application des lois de la SEC, a offert des perspectives sur les actions potentielles de la SEC lors d’une récente conférence sur les actifs numériques. Littman a laissé entendre que la SEC pourrait accepter la décision du tribunal de district compte tenu du paysage judiciaire et des décisions antérieures dans des affaires similaires. Ses commentaires ont alimenté les discussions au sein de la communauté crypto, mettant en lumière les complexités et les considérations stratégiques impliquées dans les litiges réglementaires.

Pendant ce temps, Ripple a remporté une victoire procédurale dans ses batailles juridiques alors que le tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie a rejeté des accusations significatives dans une action collective contre l’entreprise. Ce rejet, dans le cadre de la défense juridique continue de Ripple, souligne les défis et les incertitudes entourant la classification réglementaire du XRP en tant que valeur mobilière.

Malgré le rejet de certaines accusations, la décision du tribunal n’a pas résolu définitivement la question de savoir si le XRP est qualifié de valeur mobilière selon la loi américaine. Cette détermination cruciale reste en suspens, avec des implications pour les opérations de Ripple et le marché plus large des cryptomonnaies. Stuart Alderoty, directeur juridique en chef de Ripple, s’est dit satisfait des décisions procédurales du tribunal, soulignant l’engagement de l’entreprise envers la clarté juridique et la conformité.

Dans un autre développement juridique, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, est confronté à un procès pour des allégations de déclarations trompeuses liées aux ventes de XRP en 2017. Cette décision d’un juge californien prépare le terrain pour qu’un jury évalue si les déclarations de Garlinghouse lors d’une interview en 2017 ont enfreint les lois sur les valeurs mobilières, ajoutant une autre couche de complexité juridique pour Ripple et sa direction.

Alors que ces procédures juridiques se déroulent, la cryptomonnaie native de Ripple, le XRP, continue de subir des pressions sur le marché, reflétant l’incertitude continue des investisseurs quant à son statut réglementaire et aux défis juridiques.

Les dynamiques évolutives du procès Ripple contre SEC mettent en lumière les incertitudes réglementaires auxquelles sont confrontées les cryptomonnaies et leurs parties prenantes. Les investisseurs et les observateurs de l’industrie surveillent de près les développements en attendant une clarification supplémentaire sur le statut juridique du XRP et les efforts continus de Ripple pour naviguer dans le paysage réglementaire complexe.

En conclusion, la décision potentielle de la SEC de ne pas faire appel du jugement du juge Torres représente un moment crucial dans la saga Ripple, avec des implications qui pourraient façonner l’environnement réglementaire futur des cryptomonnaies aux États-Unis et au-delà. Alors que les parties prenantes attendent de nouveaux développements, la communauté crypto reste vigilante pour évaluer l’impact potentiel sur les dynamiques de marché et le sentiment des investisseurs.

Read more about:
Share on

dan saada

Dan possède un master en finance de l'ISEG (France), il est également fan de cryptomonnaies et de minage.

Crypto newsletter

Get the latest Crypto & Blockchain News in your inbox.

By clicking Subscribe, you agree to our Privacy Policy.

Get the latest updates from our Telegram channel.

Telegram Icon Join Now ×